mercredi 13 décembre 2017

Reportage Canal9, un bon moment de partage.

J'ai eu la chance de tourner récemment un joli reportage, en compagnie de ma fille Mila, dans un lieu que j'apprécie énormément. Mais plus que des mots, le reportage (cliquez sur la photo).

Merci à Kathleen et Dagobert pour ce splendide reportage :-)


mardi 5 décembre 2017

Balisage du Crans-Montana Rando Parc !

L'heure est au balisage du "Crans-Montana Rando Parc", qui sera un des plus grands parcs avec 15 parcours balisés et sécurisés sur le domaine de Crans-Montana. Une grand première, initiée par Nicolas, moi-même, CMTC, CME, CMA, bref les différents partenaires de Crans-Montana.
La carte (voir aussi ci-dessous).

Il y a du boulot, Nicolas est presque tous les jours sur le terrain, avec environ 600 flèches ou losanges à fixer, 400 piquets à planter, des repérages pour améliorer encore les tracés, et je fais mon maximum pour l'aider. Exemple : Nous souhaitions baliser le parcours n°9 ce jour, donc je l'ai fait ce matin en repérage et pour bien faire la trace, puis à midi, après un rapide sandwich aux Violettes, nous l'avons balisé en descendant avec Christoph Walther venu nous donner un sympathique coup de main.

Et plus que 3 semaines avant la 1ère Vertical Night, l'échéance approche, merci à nos partenaires.

La vidéo du balisage sur la RTS.






lundi 27 novembre 2017

Neige à Crans-Montana :-)

Youpie, alors que nous commencions à faire des projets pour que je puisse me rendre sur glacier à Saas-Fee, Zermatt ou Diablerets, voilà que la neige est tombée en abondance sur nos montagnes. Résultats : Le terrain est parfait pour s'entraîner par chez nous, sur le domaine de Crans-Montana. Et le top, comme les pistes sont fermées durant la semaine, il n'y a personne, sauf quelques randonneurs et les chamois ! Juste fantastique, je profite à fond de chaque instant pour peaufiner ma forme en vue de ce nouvel hiver que j'aborde toute motivée !

Le domaine de Crans-Montana a aussi ouvert le week-end du 18.-19., départ donc le 18 pour skier en famille. Lily et Mila ont rapidement retrouvé leurs bases et sur les 4 jours d'ouverture du domaine, la famille Combe était skier ..... 4 x ! Quand on aime .... :-)

Et dans un mois pile, le 27 décembre, je devrais participer à ma 1ère compétition, la "Fire Night" des Crans-Montana Vertical Nights, qui fera partie des trois nocturnes que nous organisons avec Nicolas sur le domaine. Pour info, ce sera les 27.12., 14.02. et 04.04. Avec des nouveautés, comme la 2ème, lors de la soirée des amoureux, obligation de courir par deux ou trois et de franchir la ligne d'arrivée "main dans la main" ! Venez participer, plus on est de passionnés, plus on rigole, c'est bien connu ;-) !

Sortie au coucher du soleil avec Nico du côté des Violettes


Le flyer des "Crans-Montana Vertical Nights"


vendredi 10 novembre 2017

Ski-alpinisme 2017-2018 ... c'est parti !

Hier à Zinal, aujourd'hui à Crans-Montana, ma préparation 2017-18 de ski-alpinisme est lancée. Le manteau neigeux est encore très faible, c'est très limite pour la descente, mais ça passe juste-juste-juste ;-)

Sur l'arête de Bella Lui aujourd'hui, vous me trouvez ? 


Hier à Zinal, ai vu 20 chamois, magnifiques




jeudi 9 novembre 2017

Octobre de rêve

Que le mois d'octobre fut beau, chaud, idéal à la pratique des sports outdoor ! J'en ai pleinement profité pour trailer, rouler en vtt, me balader avec Lily et Mila, voir la famille, les grands-parents, les cousins, tout en profitant de notre belle Suisse et de bons moments par chez nous.....

L'un de ces moments forts durant les vacances d'automne fut un magnifique promenade à Ovronnaz. Nous sommes parti du bas du télésiège, montée raide en direction de la Saille où nous avons pique-niqué.  Puis nous avons rejoint les Jorasses par le fond du vallon, splendide, les pieds dans la neige, les mélèzes en feu, couleur or, les filles étaient heureuses, avec comme objectif la promenade en poney au sommet et le nourrissage des chèvres naines :-)



lundi 9 octobre 2017

Haute Route du Ventoux ... sublime !

Quelle belle aventure ! Sous un soleil magnifique, avec le Ventoux en ligne de mire, rougeoyant avec ses couleurs d'automne et contrastant avec son beige aride du sommet, qui domine toute la Provence et ses champs de lavande. 
Nous avons fait de belles rencontres, côtoyant des anglais, canadiens, mexicains, allemands, français et suisses aussi :-).

La 2ème étape comprenait 160 km, avec 3300m de d+. Quel sport exigeant, il y a beaucoup de tactique également, pour rester dans les roues, se protéger du vent, profiter au maximum de l'aspiration, ... Après un départ rapide, je prend une cassure après 15 km et doit laisser partir le peloton principal, ce qui n'était peut-être pas un mal.... J'ai ainsi pu m'économiser, rouler à mon rythme dans un bon groupe d'une dizaine et ...accélérer dans les cinq derniers kilomètres du Ventoux. 

Nicolas était bien placé dans le groupe de tête, et juste quand la course s'est emballée, après 60 km, il a crevé et après avoir chassé le groupe pour tenter de revenir devant, il m'a attendu à mi-course. Il s'est "mué" en parfait équipier pour le groupe et nous a tiré sur de longues portions plates jusqu'au pied du Ventoux ... où il a explosé d'avoir lutté face au vent. Merci c'était très motivant et c'est passé plus vite :-). Je franchis la ligne après 5h 36' d'effort, ouf ce fut dur mais magnifique !

Merci et bravo à Eloïse, une triathlète professionnelle anglaise, avec laquelle j'ai  roulé quasiment les deux étapes entières. Nous avons partagé de beaux moments ensemble, Eloïse est une fille motivée et motivante, on s'est bien "tiré la bourre" par moment et collaborer ensemble par d'autres, se soutenant dans les moments plus difficiles. Je me réjouis d'ores et déjà de la revoir car elle possède un appartement dans le Val d'Anniviers et y vient régulièrement.

Le cyclisme, quel beau sport, bien que très exigeant. N'étant pas cycliste, c'est difficile et usant de rouler en peloton, de prendre les roues pour s'économiser, de tirer des bonnes courbes en descente sans faire le super coup de frein. J'apprends... j'apprends... à force de me faire lâcher sur le plat et de devoir ramer pour revenir... 

Le dimanche, contre-la-montre sur le Ventoux, depuis Bédoin. A cause du vent, on s'arrête à Chalet Reynard. J'effectue une belle montée, terminant à 3' de la suissesse Sophie Poza sur une heure de course, entourée de filles au palmarès cyclistes impressionnants. Nicocoach est fier de moi. Puis avec Nico nous continuons jusqu'au sommet du "Géant de Provence", que c'est beau!!! Mais le vent fort m'oblige à poser le pied au "Col des Tempêtes" et de pousser le vélo par moment ! 

Je termine les 3 jours, après plus de 6'500m de dénivelés et 320km, à une belle 5ème place :-), heureuse et satisfaite de mon beau parcours sur cette Haute Route du Ventoux et arbore avec plaisir ma médaille "Finisher" à l'arrivée ! Yes, "ça c'est fait et réussi"
Merci à OC Sport pour l'invitation à cette belle aventure cycliste, et merci à Ciclissimo pour avoir si bien préparé les vélos :-). Bravo aux organisateurs pour ce bel événement et à tous les participants pour la bonne humeur et leurs efforts.

Résultats :
2e étape dames,   3è étape dames;   général dames;

Voici une superbe vidéo du dernier jour, un CLM (contre-la-montre) en côte sur les versants du Mont Ventoux.

Cliquez sur l'image pour voir la vidéo :-)








vendredi 6 octobre 2017

1ère étape .... sous les rafales de vent !

8h00, départ de Bédoin pour 100 km et environ 2'300 m. de d+, une étape qui se déroulera sous les rafales de vent qui ont atteint les ..... 170 km/h au sommet du Ventoux !!! De ce fait, le sommet ne sera pas atteint et la ligne d'arrivée est fixée à chalet Reynard, à 6 km du sommet. Le départ se fait en descente et cela roule à bloc, à 45 - 60 km/h, c'est très impressionnant. Et les mecs font parler leur puissance, difficile de rivaliser. On roule ainsi à bloc sur 20' avant d'attaquer le 1er col où je dépasse une cinquantaine de cyclistes ! Pas idéal comme départ, mais logique quand on a pas l'habitude de rouler à ces vitesses en peloton. Nico lui est comme un poisson dans l'eau et ce maintient dans les 1ères positions. 

Le peloton éclate alors, on lutte contre la pente, contre le vent qui souffle en bourrasque, et de petits groupes se forment. Et après 3h49' d'effort, je franchis la ligne en compagnie d'Eloise Du Luart, une triathlète professionnelle anglaise, en 6e position femme, à 13' des premières, très satisfaite de ma performance car il s'agit de ma première course en peloton depuis plusieurs années. 

Demain, 141 km et 3'300 de d+ au programme, avec au finish la montée difficile sur le Venoux par Malaucène, place maintenant au repos !


Arrivée à 100 m. en compagnie d'Eloise et de son collègue Paul.


jeudi 5 octobre 2017

Haute Route du Ventoux, 3 jours, ..... départ imminent !

Demain nous nous attaquons avec Nicolas à la Haute Route du Ventoux, une compétition cyclosportive de 3 jours, avec au total 270 km, 7'500 m. de d+ et surtout trois arrivées au sommet du mythique Géant de Provence.

Un nouveau challenge, que je me réjouis de partage avec 450 passionnés de la Petite Reine, dans ce lieu qui est la Mecque du vélo. Nous logeons au Baux, tout proche de Bedoin, un petit village typique de Provence, avec ses petites ruelles, ses murs en pierre et son vignoble tout autour.

Hier et aujourd'hui, nous sommes allés nous "décrasser" les jambes, deux petites sorties tranquilles d'un peu plus d'une heure pour découvrir cette région charmante.

Merci à Maminette, Cricri et Papiric pour s'occuper si merveilleusement de nos deux petites puces lors de ce séjour provençal, elles ont l'air d'adorer ..... ;-) !

Site internet de la Haute Route du Ventoux





lundi 25 septembre 2017

A toi Papou


Ce 23 septembre, Lily, Mila, Nicolas et moi redescendions du Jungfraujoch, où nous avons touché la neige que tu aimais tant, tutoyant l'Eiger, le Mönch et la Jungfrau. Tu es parti ce jour-là, du haut de tes 85 ans et empli d'une vie riche en aventures, pour un autre sommet...

Cher Papou, que les éléments veillent sur Toi, comme tu as veillé sur ta famille. 
"Il est doux, le soir, de regarder le Ciel, et de voir scintiller une nouvelle étoile"





vendredi 15 septembre 2017

1er jour Swiss Epic, splendide

1ère étape "dans la boîte", ou plutôt "dans les pattes", ça c'est fait, une fantastique journée à crapahuter dans ce magnifique coin de pays, que c'est beau le Valais :-) !

7 heures de VTT, de joie, de partage et d'amitié, merci Laura ..... et Nicole et Chantal, notre équipe favorite. On aimait entendre "Cot-Coooot" dans la forêt, elles n'étaient pas loin ;-) 

A l'arrivée à Zermatt


jeudi 14 septembre 2017

Swiss Epic Perskindol, course VTT

Demain matin, je vais prendre part avec mon amie Laura Masserey à la Swiss Epic Perskindol, sur le format 2 jours, avec 85 km et 2'800 d+ de Loèche-les-Bains et 45 km et 1'900 d+ samedi sur une splendide boucle autour de Zermatt.

Pour Laura, ce sera la 1ère fois de sa vie qu'elle met un dossard, incroyable de partager une telle aventure avec une amie proche, passionnée, et qui il y a quelques années de cela, avant que l'on ne se connaisse, avait été faire un voyage typé VTT dans le Colorado et le Utah avec mon mari Nico ! L'aventure sera aussi partagée avec Nicole et Chantal, deux super copines également, avec lesquelles nous avons fait une grande partie de la préparation, dont la sortie mémorable à Cogne en Italie.

Je me réjouis tellement de vivre cette compétition par équipe, qui reflète splendidement le dicton que j'apprécie "Life is experience".

Sortie à Cogne en Italie, l'amitié avant tout :-). 






vendredi 1 septembre 2017

Podium à la Barillette et seuil+/test sur route

Comme annoncé, je suis allé participer dimanche dernier à la course VTT de la Barillette, une classique dans le monde du mountain bike puisqu'elle a été créée dans les années 90, soit pendant les débuts de ce sport passionnant.

Nous serons plus de 500 à prendre les départs, dans les différentes catégories, un gros succès populaire. Notre départ sera très rapide et il faut tout de suite se mettre dans les roues et produire un effort violent pour bien se placer avant le pump-track et les petits chemins. Je gère bien ma course, et malgré des faiblesses techniques, j'effectue une belle course pour terminer 3e de ma catégorie et 4e scratch. Loin de la 1ère, Ilona Chavaillaz, qui m'a impressionné par son aisance et sa technique.

Bravo à tous les participants et merci aux organisateurs et bénévoles :-).

Et cette semaine, après avoir bien récupéré, Nicocoach me concocte deux chronos "Strava", de St-Léonard à Ayent et du pont de la Lienne à Lens, sur le parcours de la cyclo des vins du Valais où j'avais pris mes coups de chaleur le 01 août ! Deux tests très concluants, en vélo de route, qui me permettent de battre largement mes records. C'est "bon pour le moral, ...." ;-).
J'étais avec Laura, mon amie et coéquipière pour la swiss-epic en VTT sur deux jours qui se déroulera le 15 et 16 septembre. C'est bien pour me sortir de ma zone de confort, c'est très physique et technique. 


La Barillette, du départ au podium avec Ilona


Classements Strava chrono Vallon de Beules (St-Léo à Ayent)


vendredi 25 août 2017

Compétition VTT la Barillette ce dimanche 27 août

A quelques jours de l'ouverture des inscriptions pour .... la Patrouille des Glaciers 2018, je vais me rendre à Chéserex pour y disputer une compétition VTT très sympathique que je me réjouis de découvrir, "La Barillette". Au programme, 33 km et 1'500 m. de d+, avec tout d'abord deux boucles en plaine avant de grimper sur ce sommet connu du Jura vaudois qui culmine à 1'528 m. d'altitude.

Le but sera avant tout le plaisir, de découvrir une nouvelle région, de nouveaux paysages, de nouvelles rencontres et le soleil devrait être de la partie.

La veille, samedi 26, nous allons tous à Dardagny fêter les 85 ans de Roland, le papa de Nicolas. Les filles se réjouissent déjà du .... gâteau !




mercredi 16 août 2017

Via Ferrata du Moléson, vélo, cabane Lämmerhütte, course des 5 obstacles.

Un bel été, plein de découvertes et de nouveautés, dans notre beau pays qui possède des endroits si splendides et dont les "coins paradisiaques" semblent infinis !

Nous passons tout d'abord quelques jours chez mes parents à Montagny-la-Ville, pour fêter les 60 ans de ma maman, et revoir toute la famille. Les filles adorent jouer avec leurs cousins Tim et Elio. Puis en rentrant en Valais, nous allons parcourir la via ferrata du Moléson lors d'une sortie trail, exceptionnel !

Question entraînement, ces temps avec mon tendon blessé (cela fait maintenant plus d'une année que cela traine, arrrghhhh !), j'ai beaucoup axé avec Nico la préparation sur le vélo et le vtt, me contentant de quelques sorties trail tranquille. Et je soigne au max ce talon, mais la course à pied, mon "1er amour d'enfance", me manque ;-).

La veille de Sierre-Zinal, nous allons à Sierre pour la course des 5 obstacles, dont je suis la marraine. 300 enfants de 4 à 8 ans courent au centre de Sierre, dont Mila et Lily, quelle belle ambiance que de voir tous ces jeunes courir ! Belle rencontre avec Jonathan Wyatt lors de la séance de dédicaces.

Et le week-end dernier, nous sommes allés à la Lämmerenhütte, une cabane qui vient d'être rénovée au printemps 2017. Je me rends en vélo à Loèche-les-Bains, Nico me rejoint en voiture. Puis il monte en courant le "Gemmirun" et nous en téléphérique. Puis nous cheminons sur le magnifique chemin, nous arrêtant souvant pour des photos, des découvertes de la nature, l'observation de marmottes, le pique-nique. Dernière montée raide pour accéder à la cabane, où nous logeons en chambre. En fin d'après-midi, exploration des environs et nous tombons sur trois troupeaux de bouquetins, au total au nombre de .... 54 ! Incroyable ! Repas excellent, et après une bonne nuit chemin de retour agréable, Mila courra tout le retour !

Entrainement vélo, course des 5 obstacles à Sierre, Via Ferrata Moléson



Lämmerenhütte 2'502 m.



vendredi 4 août 2017

Cabane de Moiry de rêve

Après la cyclosportive, et pour se régénérer en famille et avec ma filleule Julie, nous décidons d'aller passer une nuitée à la cabane de Moiry. Partant sur le midi, nous démarrons le trek au bout du barrage de Moiry, à plus de 2'000 m. d'altitude pour une montée de 500 de dénivelé.

La montée sera entrecoupée de pauses ravito, d'un pique-nique, d'observation de la faune et de la flore et se termine par des lacets serrés et raides qui mène à 2'825 m. d'altitude. Accueil très chaleureux, et nous logeons dans une chambre de 4 lits, très agréable. Quel confort pour cette cabane d'altitude ! Juste avant le souper, nous allons observer des bouquetins, 2 femelles accompagnés de leur 5 petits, à 10' de la cabane, splendides. Belle rencontre avec Laurent et son fils Loic, 13 ans, un jeune espoir d'athlétisme de Genève, qui iront faire un sommet le lendemain.

Après un souper agréable et une excellente nuit, je monte de bon matin au col du Pigne, pour admirer la vallée de Zinal et le Weisshorn. Un délicieux petit-déjeuner, puis nous redescendons et après quelques minutes .... croisons la route de deux bouquetins mâles avec des petits également, à quelques mètres du chemin ! Puis nous descendons au glacier et longeons le lac pour revenir au parking. Lily et Mila profite du bike park de Grimentz pour s'amuser et nous allons tous dans la rivière gelée nous rafraîchir !

Voici les photos de cette magnifique aventure qui est un super but d'excursion pour les familles.

Montée le 1er jour à la cabane


La nouvelle cabane très confortable et impressionnante


Descente le 2ème jour


No comment !





mercredi 2 août 2017

Cyclosportive des vins du Valais 01 août 2017

Le 01 août, je me retrouve au départ de la Cyclosportive des Vins du Valais, une superbe édition pour cette chaleureuse et sympathique course cycliste. Départ à 08h15, pour plus de 1'200 participants, en direction de Martigny. Le peloton roule groupé et sous conduite pendant les 2 premières heures, c'est le moment pour bavarder avec les amis et connaissances.

Depuis Saint Léonard, c'est le chrono pour environ 800 de d+ jusqu'à Lens. Une belle montée, je pars dans un bon tempo avant ... de prendre un coup de chaud juste à mi-distance. En effet il fait chaud en ce 1er août, de nombreux records de chaleur seront battus en Suisse ce jour-là. Et dans le vallon, entouré de vignes, la chaleur est suffocante ! A Ayent, je suis pas au mieux et voilà que Nico m'attend au bord de la route avec un bidon d'eau, lui aussi a subi un coup de chaleur ! Nous terminons "du mieux que je peux" la montée ensemble. Longue pause à Lens, où les filles nous attendent avec Christelle, pour se rafraîchir et se désaltérer, avant de filer sur Varen, puis le retour sur Sion par Sierre. A l'arrivée, tous disent avoir beaucoup de la chaleur, certains ayant enregistré jusqu'à 43° sur leur compteur dans la montée de Varen !!!

Une bonne douche fraîche, et ce sont les filles Mila et Lily qui font la course des "Mini-Cyclo net+", sur 1.5 km. Juste génial, elles ont adoré, reçu une médaille, un bidon, un t-shirt de vélo, heureuses ! Et Lily est même sur le podium en bronze :-). 

Au bilan, une superbe journée, très bien organisée, chaude, remplies de partage et de rencontres, pas nos meilleurs performances mais trop dur avec une telle chaleur. Et une 1ère pour la famille Combe, puis nous avons les 4 participé à la compétition.

                                                   Merci Gaby, un organisateur au top toujours positif  et souriant 😎


Toute la famille active à la Cyclo des Vins du Valais


                                                              Julie, ma filleule, Lily et Mila avec leurs supers médailles




vendredi 21 juillet 2017

3 semaines sublimes en Corse

Et voilà, à vous qui me suivez, désolée de vous avoir laissé plus d'un mois sans nouvelle. Que s'est-il passé durant tous ces jours ;-) ? A peine l'école de Lily et pour ma part, terminée, direction la Corse, comme depuis plusieurs années maintenant (8ème fois d'affilée !).

Nous rejoignons "l'île de Beauté" par ferry de nuit et arrivons sur Bastia à 7h. du matin. C'est parti pour 3 semaines de vacances, de bronzage, de vélo, de plages, de course à pied, de découvertes, de jeux de plage avec les filles ou ... Nico. Tout d'abord nous passons une semaine sur la côte ouest, du côté de Piana et ses fameuses calanques à la plage  d'Arone et dans un lieu splendide et sauvage! Cette plage est perdue dans le maquis corse, sur une petite route qui s'y termine, loin de tout. Une semaine qui permet de débrancher avec sérénité, de jouir des beautés de la mer et de ses environs. Un lieu unique ! J'emmène Lily un matin à 6h30 au Capu Rosso, 2h30 aller-retour, pour qu'elle puisse grimper au sommet de la tour gênoise surplombant la mer.

Puis nous traversons la Corse pour nous rendre sur la côte est, du côté de Porto Vecchio, à la plage de Pinarello, pour deux semaines avec nos amis Lola, Baptiste, Rémi et leurs parents Stéphanie et Christian Blanc. Notre résidence est  située à 50 m. d'une magnifique plage. Un autre lieu unique de la Corse, qui nous permettra de découvrir ou redécouvrir les plages splendides de Palombaggia, Rondinara, Saint Cyprien, ... Et d'escalader le col de l'Ospedale, Bacinu ou la montée sur Conca.

Question entraînements, compétitions, avec Nico nous avions planifié environ 2 mois sans plans personnalisés, juste du sport et de la découverte pour le plaisir, sans compétition.

Nous aimons faire découvrir à nos filles des sports tels que le vélo, la natation, la course à pied, le trail, qui sont avant tout des moyens de déplacements (surtout la natation - rire-), qui permettent la découverte, ainsi que de voyager dans le monde entier, au contact de la nature, en mer, en montagne.

Mais dès cette semaine, retour avec des plans d'entraînement, prochaine compétition probablement la Cyclosportive des Vins du Valais le 01 août, un évènement cycliste convivial à ne pas manquer !

Paysages corses


No comment !


Plage d'Arone


Environs de Pinarello