mardi 26 avril 2016

JJ+3 L'après non-PdG

Et voilà, me revoici sur les ondes après un week-end très spécial. J'avais demandé à Katia de me pincer, mais ce n'était pas un rêve ;-)
Nous avons passé 3 jours super avec les filles à Zermatt, peaufinant les derniers préparatifs, scrutant la météo, nous doutant bien que ce n'était pas en notre faveur.
Nous sommes allées courir ensemble et j'ai eu un tel plaisir avec cette équipe, deux filles vraiment super, où la communication était facile, où tout coulait de source.

Lors du report de vendredi soir, pour moi c'était fini, me doutant bien que le départ n'aurait pas lieu. Malgré cela, une once d'espoir m'a traversé l'esprit samedi matin, lorsque nous avons consulté la météo. Mais très vite la décision est tombée, la course est annulée.
Malgré la déception bien entendu, nous avons réagit sereinement comme la quasi totalité des patrouilleurs. La montagne ne nous a pas ouvert ses portes cette fois-ci, petite leçon qui nous rappelle que tout ne se déroule pas toujours comme on le souhaite. Nous avons décidé de faire un sport de plein air, nous savons bien que cela pouvait nous arriver; d'où l'importance de ne pas se viser uniquement cet objectif, et de profiter du chemin qui y mène. C'est grâce à cet objectif que nous vivons tous ces moments en équipe et entre amis, dans la montagne que j'aime tant et qui se doit d'être respectée.

Le retour en train était très spécial, l'arrivée à Sierre étrange. A la maison, Lily, Mila, cousins, cousines, grands-parents, beau-frère et famille nous attendaient pour un bon goûter. Nos sacs, skis, casques et peaux, quant à eux, nous lorgnaient dans le couloir, prêts pour la saison prochaine.
Le soir, je suis invitée sur le plateau de Canal 9 pour discuter de cette annulation (à visionner l'émission du 24 avril, dès 45').

Si je continue à dire que c'est la montagne et que c'est ainsi, la frustration s'est invitée dimanche et lundi, accompagnée de son amie la fatigue. Comme Nicolas, Victoria et d'autres amis, nous étions fatiguée comme si nous avions couru, mais les émotions de la course en moins. C'était très étrange. Le corps était tellement prêt mentalement et physiquement, qu'il en est resté sur sa faim. Notre tapis rouge de mini-détails préparé depuis des semaines pour la patrouille est resté entortillé sur lui-même, il ne s'est pas déroulé. Je m'imagine la montée sur Tête Blanche sous la pleine lune illuminant le Cervin, unie avec Victoria et Katia. Ou la montée sur Rosablanche, avec la foule au sommet.

Je remercie mes coéquipières pour ces beaux moments, j'aurais tellement voulu partager avec elles cette aventure, Katia d'Italie, qui découvrait pour la première fois à Zermatt, qui s'émerveille devant les écureuils, et Victoria, qui habite à Zermatt avec son ami Martin Anthamatten, qui nous photographie en courant ou en peau, et qui n'a encore jamais franchi la ligne à Verbier. Je me réjouis d'ores et déjà de les côtoyer à nouveau.

La Patrouille des Glaciers, ce n'est pas un zoo entre Zermatt et Verbier (comme j'ai pu l'entendre), mais c'est une une histoire de Partage et d'Amitié. Où l'on rentre en contact avec son prochain, où le relationnel humain prend tout son sens. Elle a une histoire, elle unit les gens, dans un univers qui nous demande de rester humble.

Tant de personnes qui nous soutiennent, de ravitailleurs qui se lèvent au milieu de la nuit (ou qui ne dorment pas), d'amis et de famille qui nous attendent avec émotions sur le parcours ou à Verbier. Un grand MERCI à tous ceux qui nous suivaient, aux 1200 followers dans l'application PDG (c'était très motivant d'ailleurs), à APROTEC qui nous a toujours soutenues et qui avait prévu une belle fête à Verbier, et à toutes les personnes passionnées que j'ai pu côtoyer. A TAG HEUER pour son soutien et sa confiance, merci pour la belle montre PDG 2016 :-)
Merci à INDUNI pour nous avoir soutenues toutes les trois dans notre préparation, et à MONTURA pour les belles combinaisons (qui attendront la saison prochaine pour être portées).
Merci pour vos messages, pour votre soutien et pour votre confiance. Cela me donne une grande énergie positive et je me réjouis d'ores et déjà de vous relater la suite des aventures.

Vive la Patrouille des Glaciers, Vive la Montagne,

Séverine

Petite course avec Victoria et Katia le jeudi et le vendredi


 Avec Katia dans le train pour revenir sur Sierre...


Lily et Mila sur le plateau de Canal 9 :-)


  Contrôle du matériel le vendredi 22 avril, avec Victoria et Katia


 Interview pour différents journaux de luxe et de montres, pour Tag Heuer


L'équipe d'Aprotec qui nous attendait à Verbier. Un grand MERCI pour leur éternel soutien :-)




 Rendez-vous en 2018, la gourde est prête :-)



mercredi 20 avril 2016

Jour J-4 Départ à Zermatt

Bravo à toutes les patrouilles de cette nuit, le ciel a dû être magnifique. La lune, l'aube sur les montagnes, et la nouvelle ETOILE qui a dû veiller sur eux tous sur les pentes enneigées.

Un dernier entraînement dans la blancheur de Crans-Montana, de beaux moments privilégiés en famille (parcours vita, pêche au darvida, observation des grenouilles et des têtards), et là il faut que je vous laisse, Katia est bientôt dans le train pour nous amener à Zermatt retrouver Victoria.

Merci à tous ceux qui nous suivent, bonne chance à tous ceux qui prendront le départ, et n'oubliez pas de lever la tête, la montagne vous regarde :-)



Cry-d'Er, superbe


Vive le printemps


Beauté du Lac Moubra à Montana, après le parcours vita


lundi 18 avril 2016

Patrouille des Glaciers J-5

J-5 de la PDG 2016 : Je me sens encore un peu fatiguée des derniers efforts, mais cela fait partie du processus normal de surcompensation pour arriver le plus fort possible le Jour J (dixit Nico-coach !). Sinon, je me réjouis à fond de cette nouvelle édition. Ces jours sont faits de repos (actifs ou passifs), massage, hydrate de carbone ..... et un petit fond de verre de vin pour trinquer avec Nicolas  (lui c'est son verre de vin presque chaque soir !). L'ambiance d'équipe est géniale, on rigole bien avec nos échanges surtout sur "Whatsup" et on va toutes se revoir mercredi pour peaufiner les derniers préparatifs.

Pour nous suivre en "live", n'oubliez pas de télécharger l'application "Patrouille des Glaciers" sur votre portable, téléchargeable directement sur votre portable ou par internet à l'adresse ici.
Notre numéro est le 2533 et celle de Nicolas, Jean-Marc et Gérard la 2517. Et pour la petite histoire, pour l'intant on est la 4e équipe la plus suivie de toutes, la 1ère étant celle de ................. Pippa Middleton avec ..... 2677 followers (on en est à ... 316, hihihi !).

Bonne patrouille 2016 à tous ceux qui partent dans la nuit de mardi à mercredi !


dimanche 17 avril 2016

Article Nouvelliste On Line

PDG - A la veille de la Patrouille des Glaciers, "Le Nouvelliste" a voulu connaître plus avant la personnalité des skieurs-alpinistes qui joueront la gagne à Verbier. Quatre Valaisans se sont prêtés au jeu. Découvrez leurs réponses à notre questionnaire dans l'article du Nouvelliste

       


vendredi 15 avril 2016

Reconnaissance PDG 2016



La PDG, c'est aussi une fantastique aventure humaine, une expérience inédite de moments forts et intenses. Cela se vérifie pleinement ces jours avec notre équipe :

Mercredi, après avoir "réglé" les derniers détails familiaux pour ces prochains jours, je prends le train à Sierre ou je rejoins Katia Tomatis, qui fait partie de l'équipe d'Italie de ski-alpinisme. Voyage sympathique avec une fille étonnante, passée de banquière à ... gardienne de cabane et maintenant aussi une des meilleures skieuses-alpinistes de la planète ! Nous rejoignons à Zermatt Victoria Kreuzer, qui a gagné cette année le général de la coupe du monde de Vertical Race. Lunch au Molino en compagnie aussi de Martin Anthamatten et son équipe, sympa.

Puis nous partons reconnaître avec Katia la partie pédestre entre Zermatt et Staffel, avant de monter dormir à l'hôtel Schwarsee à 2'583 m. d'altitude. J'en profite pour réaliser une séance "choc" 10 jours avant la PDG, soit une bonne séance VMA de 15 x 30''/30''. Dur, dur, mais cela "réveille" bien mon corps ! Christian Hug, guide de montagne, son fils Bastien et Didier nous rejoignent dans la soirée.

Jeudi, traversée de Zermatt à Arolla, avec des conditions fantastiques puisqu'une fine pellicule de neige recouvre les montagnes ! Longue traversée de Staffel à Schonbiel, le mur du Stocki, Tête Blanche, ski encordé, descente mythique de la cabane Bertol sur Arolla ! Un parcours de toute beauté qui fait le renommée de la PDG. L'équipe est soudée, l'ambiance excellente, et nous logeons à l'hôtel du Pigne, sympathique. On discute PDG, corde, ravitaillements, montagne, cohésion d'équipe, les sourires sont complices.

Puis ce vendredi, départ sous un ciel nuageux et brumeux pour Verbier. Je vous rassure que le plat des dix est toujours aussi long, et que l'arrivée sur Verbier toujours autant sympathique dès que nous franchissons le col de la Chaux.
Le papa de Victoria vient nous chercher en petit bus à Verbier, et nous ramène en plaine après nous être rassasiés à Verbier.
J'ai eu beaucoup de plaisir à partager ces moments avec Victoria et Katia, je les trouve primordiaux dans une préparation de patrouille, où la cohésion d'équipe et le partage sont importants.
Je les remercie pour leur bonne humeur, et je me réjouis de les retrouver la semaine prochaine à Zermatt.
Je souhaite bonne chance pour la PDG à Bastien et son équipe, ainsi qu'à Christian et Didier dans leur épopée la semaine prochaine entre Zermatt et Verbier.
Merci à vous tous pour ces beaux moments.

La cordée de Christian, Didier et Bastien sous les yeux du Cervin et de la Dent d'Hérens. Splendide!




Sur la photo, Christian, Bastien, Katia, Didier en partance pour Staffel



A Riedmatten



Merci les filles pour ces beaux moments ( Katia au milieu, Victoria à droite)


mardi 12 avril 2016

Belle rando sur les hauteurs entre amis

Dimanche, après une nuitée à Arolla, avec l'équipe de Nicolas, composée de Jean-Marc Richard et Gérard Anzenberger, nous nous élançons d'Arolla à Tête Blanche, pour un bel entraînement d'altitude sur le parcours de la Patrouille des Glaciers. La météo est splendide, l'ambiance est au rendez-vous. Je sens l'altitude juste avant la cabane de Bertol, d'où l'importance de l'acclimatation. Après Tête Blanche, nous rejoingnons le Col du Mont-Brûlé avant de redescendre sous la cabane des Bouquetins pour rejoindre Arolla. Environ 5 h. sur les peaux, en endurance pour environ 2'000 de d+.
Quel plaisir de faire une si belle rando, entre amis.

Demain mercredi, départ pour Zermatt et pour quelques jours avec ma super équipe, Victoria et Katia. On se réjouit de partager ce moment ensemble, nous sommes excitées et motivées pour cet objectif. L'ambiance est au rendez-vous, et nous allons reconnaître le parcours entre Zermatt et Arolla.

Le rose de Montura contraste avec la blancheur des montagnes :-)


Tête Blanche avec Nico, sur fond de Dent d'Herens


Montée à Tête Blanche, splendide


Sur fond de Cervin, avec Gérard, Nico et Jean-Marc



dimanche 10 avril 2016

Vente de la Volvo XC60 Power Blue par Atlas Automobiles

Mon partenaire Atlasautomobiles à Sion va mettre en vente dès le 1er mai 2016 la belle VOLVO XC60  que j'ai conduite pendant 15 mois. En effet, je vais en recevoir une toute nouvelle pour la suite de notre partenariat :-)
J'ai eu beaucoup de plaisir au volant de cette voiture, en me sentant très en sécurité sur la neige, surtout avec les puces à l'intérieur.

N'hésitez pas à prendre contact avec Atlas Automobiles si vous êtes intéressés à fendre l'air au volant de cette voiture Power Blue.

Merci Atlas Automobiles pour votre confiance et votre soutien :-)
(photo prise ce jour à la prépa PDG 2016 à Arolla, le compte-rendu .... tout soudain )



lundi 4 avril 2016

3ème étape du Rutor : 2ème

Superbe étape pour Jenny et moi. Cette fois, on est complètement homogènes, magnifique rythme skis dans skis, en belle osmose. Il fait toujours aussi moche, on ne voit toujours rien, mais on est heureuses de finir en beauté. On a 1800m à monter aujourd'hui, en deux montées et un portage, la météo ne nous permettant pas de monter au sommet du Rutor.

Nous finissons à 3' de Laeti et Axelle, et à 13 minutes sur près de 9h00 de course et près de 7'000m de dénivelés. Je suis très contente de ma forme actuelle, c'est de bon augure pour la suite :-)

J'ai surtout eu un grand plaisir à courir avec Jenny, avec qui je m'entends très bien. Nous partageons de beaux moments et de belles discussions, et de bons rires en chambre. Le ski-alpinisme c'est avant tout ça, un partage et une belle aventure.

Merci à Jenny qui est une coéquipière en or, on sait communiquer et se comprendre, on s'est fait plaisir en descentes, en montées aussi, et j'ai vraiment apprécié la bonne ambiance qui régnait sur cet Extrême Tour du Rutor.

Je vous invite à aller voir les belles vidéos . Les images sont splendides, et les départs avec 700 participants ..... impressionnants ! Cela me motive sur le fait qu'il faudra que j'y retourne par beau temps;-)

les résultats dames et scratch.

Maintenant, repos, récupération, et préparation pour le prochain magnifique objectif : la Patrouille des Glaciers.
Avec deux super coéquipières pour une équipe Italo-Suisse, avec Katia Tomatis d'Italie et Victoria Kreuzer, ma coéquipière valaisanne :-)
On est motivées à fond et on se réjouit d'entamer cette belle préparation les trois ensemble, pour partager du mieux possible cette belle aventure.

Martina Valmassoi, avec qui Katia Tomatis et moi devions courir initialement, est malade et fatiguée en cette fin de saison. Elle nous a dit qu'elle souhaite que l'on puisse avoir une équipe au top, et a décidé de ne pas courir et de laisser sa place à Victoria, qui est motivée à fond et en pleine forme.
Je tiens à remercier Martina pour ce geste et pour son altruisme :-)

Le podium féminin du classement général du Tour du Rutor :-) : Un podium très international !
(de gauche à droite : Alba de Silvestro IT et Lorna Bonnel FR 4e ; moi et Jenny CH 2e ; Leatitia Roux et Axelle Mollaret FR 1e ; 
Elena Nicolini et Laura Besseghini IT 3e ; Marta Garcia Farres et Marta Riba ES 5e)



Des conditions parfois ..... dantesques !



La joie de franchir la ligne d'arrivée en 2e position !




samedi 2 avril 2016

2e étape du Rutor : 2e

Une deuxième belle étape disputée dans des conditions difficiles, avec du brouillard, du vent, ..... Je me sens mieux que la veille et prend un départ "canon" :-) ! Nous restons au contact de Laetitia et Axelle une bonne vingtaine de minute, puis nous "bagarrons" comme d'habitude au milieu des hommes, toujours sympathiques de les cotoyer ! Jennifer à nouveau super, nous formons un joli duo. Elle souffre de son ventre aujourd'hui et à mon tour de l'aider un peu pour essayer de la soulager.

Au final de cette  belle et à nouveau longue étape, une belle 2e place à 3'15'' des 1ères, super contentes de cette belle performance. A l'arrivée, contrôle anti-doping pour moi.

Les résultats dames et scratch.

Le départ au milieu de la "masse masculine" ! Je suis au centre, légèrement cachée, en bleu clair.


Podium féminin 2e étape



Le profil de la 2e étape


vendredi 1 avril 2016

1ère étape Tour du Rutor : 2e

Une belle 1ère étape, longue, dure, technique avec des descentes bien cassantes et techniques. Plus de 600 participants au départ (!), avec de nombreux suisses. L'ambiance est super sympa et nous logeons à côté du départ.

Nous avons réalisés avec Jenni une belle course d'équipe, grâce à une coéquipière en or qui m'a bien soutenue durant cette journée. Apres à nouveau quelques jours de creve, les sensations sont bonnes mais pas top et donc ce fut une "dure journée de labeur" pour moi ! Nous terminons 2e derrière Leati et Axelle, satisfaite de notre 1ère étape.

Un mot pour résumé cette étape : "Merci Jenni" !

Les résultats féminins et scratch (52e).

Podium féminin : Jenni et moi (2e), Leatitia et Axelle (1ère), Alba et Lorna (3e)              (photos du Tour du Rutor)


Descentes soutenues avec Jenni


Un moment toujours intense en équipe : L'arrivée !


Vous avez dit "cohésion d'équipe" ?


Classement 1ère étape