dimanche 20 juillet 2014

1er entraînement Mountain Performance !

Hier a eu lieu à Fully le 1er entraînement de la nouvelle structure de ski-alpinisme et trail "Mountain Performance", dont je suis l'une des ambassadrices. C'est l'aboutissement d'une longue démarche (plus d'une année et demi !), initiée par Bernard Mayencourt et Nicolas d'un côté, et Thierry Gasser et son équipe de l'autre.

Le cours était basé sur le trail le matin, avec travail des différents rythmes d'endurance (endurance de base, marathon, semi et seuil). Déposé à Eulo, nous avons effectué un magnifique tour de 4 heures pour 18 km et1'700 m. de dénivelé, en passant par le la cabane Sorniot, le Portail de Fully, la cabane Demècre et retour. Nous étions au total 15, encadré par Nicolas et Jean-Marc Richard, ainsi que Bernard. Ma coéquipière de la PDG Maude Mathys (toujours autant sympa, drôle et amicale), également ambassadrice, était également présente pour conseiller les jeunes.

Après un succulent lunch au restaurant de Fully, nous sommes allés travailler le gainage, le renforcement musculaire et le stretching au fitness Fit+, travail surtout pédagogique avec démonstration des exercices et corrections. Au final, une super journée, très sympathique, ambiance géniale, et de bons échanges dans la convivialité. Merci-merci et bon vent à Moutain Performance !

Je conclus ainsi 4 dures journées de préparation (travail VMA, seuil et longue distance) pour la 1ère compétition de ma saison trail, le trail du Vélan, qui se courra sur 45 km et 3'600 m. de dénivelé le 27 juillet prochain.

Montée sur Sorniot, rencontres avec les vaches d'Hérens et travail au seuil


L'équipe au complet au col de Demècre à 2'362 m. d'altitude


Le parcours du trail, gainage au fitness Fit+ et démonstration par Maude et moi-même, le dessert pour Florence Beffa qui fêtait ses 22 ans le jour-même :-)

mercredi 16 juillet 2014

Retour Corse et entraînement trail



Vélo sur les berges du Rhône avec Samuel, Célien et Lily, Mila sur le porte-bagage de papa. Et reco trail de Jean-Marc et Nico, les coachs du nouveau club "Mountain Performance"


Entraînement trail à Crans-Montana, cabane des Violettes, les Echelles, Bella Lui, vallon de l'Ertenz.           Et rencontre sympa avec Xavier Robyr et son fils.


Etude de style en rafale sur une côte en montée, Merci coach ;-)

jeudi 3 juillet 2014

"Corsica dream"

Apéritif avec Céline et Christoph, les gérants de la résidence, super sympas et chaleuruex, la piscine de la résidence, un paradis pour les enfants.
 

Château de sable "Lily&Nico made", les 3 nanas sur la plage de Calla Rossa, gâteau de fête (35 été) "on the beach" et Lily en coureuse à pied dans la pinède corse


mercredi 25 juin 2014

Vacances à Pinarellu en Corse

Voilà déjà 10 jours que nous passons de très agréables vacances au sud, tout proche de Porto Vecchio, dans la résidence Isula située à ... 50 m. de la superbe plage de Pinarellu. Accueil très sympathique par les tenanciers Céline et Christophe, une excellente adresse.

Les filles sont enchantées, matinée à la plage très sauvage à barboter dans une eau longtemps peu profonde. Nous nous déplaçons le plus possible à vélo, Mila sur le porte-vélo de Nico, Séverine à VTT et Lily sur son joli petit Scott, trop sympa.

Et j'ai bien repris les entraînements en préparation de ma saison de trail et couse à pied de montagne, j'enchaîne les séances de gainage, renforcement musculaire, sortie endurance VTT et course à pied, et le travail sur les différents rythmes d'endurance. J'ai effectué dimanche dernier un sublime trail de 3 h. au départ de Conca sur le GR20, très technique et caillouteux.

A l'entrainement et à vélo avec la famille


Trek à la tour génoise située sur une île (traversée à la taille sur 100 m. de la mer) et rencontres avec les tortues terrestres et aquatiques qui peuplent les marais tout proches (elles viennent même manger de la salade dans notre jardin :-) ! )


La vue depuis notre gîte, et le 1 an de Lily fêté le 15 juin, la plage de Pinarellu

vendredi 13 juin 2014

La conférence en live

Si vous voulez visionner la conférence donnée à Genève, le lien ici.

Au début, allocution de Pierre Maudet, conseiller d'état genevois. Puis ma conférence débute à la 23e minute (durée environ 20'). Vidéo inédite sur la PDG à la 31'.

Suive ensuite une conférence du Pr Francis Waldvogel, professeur de médecine, Président émérite au Conseil des Ecoles Polytechniques Fédérales. Ecoutez bien à partir à partir de 1h01'30'' sur la confiance dans les relations humaines et la courte vidéo incroyable avec les singes.
Et enfin Benoît Aymon, journaliste, licencié en lettres, créateur et coproducteur de l’émission  « Passe-moi les jumelles ».
Et le débat avec des questions à partir de 1h34'.

Bon visionnement ;-)

mardi 10 juin 2014

Conférence, Genève et .... Reculet !

Les jours se rallongent, la température augmente, l'été et les vacances ...... se raprochent. Après une bonne pause, je reprends le chemin de l'entraînement, avec plaisir et envie. Fin de semaine passée, j'ai été invitée comme conférencière à la Journée des Décideurs à Genève, qui a regroupé 1'300 chefs et cadres d'entrprise genevois. Nous étions trois conférenciers et le thème était sur "réalisation d'un projet, facteur humain décisif" avec pour ma part une analyse sur l'interaction de la dynamique de groupe (teambuilding) au niveau d'une patrouille. Grosses émotions et joie à partager ces moments uniques devant autant de monde et avec des conférenciers de haut-niveau.

J'ai profité de cette escale genevoise pour revoir mes sponsors, Pierre d'Aprotec, Laurent de Berney Associé et Robert d'Induni. Et Andrew de DRS le restaurateur qui nous a gentiment invité pour un repas de midi au restaurant de la Nautique, au bord du lac Léman. Merci à tous pour vos soutiens :-)

Sinon, nous avons profité dimanche dernier pour aller grimper le Reculet, qui était "notre" itinéraire favori quand nous habitions Dardagny. Souvenirs, souvenirs !
Dans peu de temps, ce sera le départ pour trois semaines en Corse, plage, baignade, rigolade et grimpette à vélo, vtt et trail au programme. Toute la famille se réjouit :-).

Piscine chez les grands-parents Combe à Bernex, Lily à vélo, conférence avec Mme Grelly, Pr Waldvogel et Benoit Aymon de la RTS, Mila & Lily lifestyle :-)


Trail au Reculet dans le Jura, les chamois nous saluent ;-)

vendredi 30 mai 2014

Retour sur la PDG 2014 et .... 2010

La Patrouille des Glaciers, un grand moment de Vie, de montagne, de sport, d'amitié, de joie. Ce record 2014 fait ressurgir en moi mes 5 éditions précédentes, dont celle de 2010, faite avec des amis, Sarah Pfiffner, enseignante genevoise et Pascal Bourquin, journaliste à la TSR. Ce dernier avait réalisé durant notre PDG un reportage de 24' magnifique, que d'émotions alors de franchire la ligne avec la petite Lily dans mes bras, qui avait alors .... 4 mois ;-).
Le reportage de 2010.

Nico, fanatique de statistiques, a analysé précisément notre record sur la PDG 2014 par rapport à leur chrono de 2010 et voici ces conclusions :

"1er élément intéressant, l'équipe Aprotec des filles réalisent :
           - 3h.37' de Zermatt à Arolla
           - 3h.50' d'Arolla à Verbier
L'étude est intéressante car les deux équipes se valent + ou - sur le papier (nous terminons ensemble en 2012 à Arolla et ..... 2 secondes devant en 2014 à Verbier !).
En 2010, nous avons bénéficié d'excellentes conditions, ce qui nous a permis avec Gérard Bagnoud et Julien Barthélémy de battre largement notre ancien chrono, malgré une 2ème partie d'Arolla-Verbier catastrophique car Julien était malade et a vomi plusieurs fois et j'étais moi-même complètement cuit ! Si la forme avait tenu, nous aurions pu envisager un chrono proche des 7 heures.
La comparaison démontre :
- une perte de temps de près du team Nico de 13'30'' sur le temps des filles 2014 dans les montées de Riedmatten et Rosablanche (causes évoquées plus haut).
- Les filles perdent pratiquement 10' sur Zermatt-Arolla (conditions de glisse moins favorable), 5' sur le passage de Riedmatten (descente skis sur le sac plus longue et difficile) et 7' sur .... la dernière descente du col de la Chaux à Verbier (manque de neige). En 2010, Nous (Nico team) avions réalisé sur ce dernier tronçon .... 17'56'' contre ..... 24'21'' en 2014, soit 6'30'' de moins !"


jeudi 22 mai 2014

Repos, repos et .... conférences !

Voilà déjà plus de deux semaines que la PDG est terminée, et les images défilent encore de temps à autre dans ma tête. Quelle belle aventure, que de belles émotions. Beaucoup de personnes me disent avoir vécu de belles émotions en me voyant passer la ligne d'arrivée avec mes deux filles Lily et Mila, et de savoir que cette arrivée à Verbier aie pu apporter du positif et du bonheur me fait très plaisir :-)

Mais la Vie a rapidement repris son cours, le lendemain de la PDG je travaillais avec mes élèves et c'était très sympa. Question sport, Nicolas m'a programmé deux semaines sans aucun sport, jsute du repos et encore du repos. Maintenant nous entamons encore deux semaines avec de légères charges, le but est d'éliminer toute fatigue d'un hiver qui a éé ttrès chargé, surtout au niveau familial !

Je vais demain donner une conférence à 16h00 à Neuchatel dans le cadre de Securitexpo (voir le lien :-) ! ).

Joyeux week-end à tous !

 
 
Et pour le plaisir, j'adore cette photo, tellement d'émotions dégagées, merci à tous, merci la vie !


 
 

mercredi 7 mai 2014

PdG 2014 : le récit d'une aventure trépidente

Jeudi 1er mai 2014

Laeti, Maude et moi, accompagnées de Nicolas, prenons le train pour Zermatt en fin d'après-midi. Tout est prêt, enfin, après des semaines de préparation. Nous logeons cette année à l'hôtel Couronne, un 3+ très agréable et avons une chambre à côté de celle du team de Nicolas. Vers 22h00, alors que nous lisons tranquillement au lit, je reçois un sms de Nico qui m'apprend que le le départ est repoussé à dimanche matin. Yes, heureuse, ils annoncent un temps magnifique et l'optique de courir sous les étoiles nous motivent fortement.

Vendredi 2 mai et Samedi 3 mai 2014

Nous profitons de ces moments tranquilles à Zermatt pour peaufiner notre tactique de course, pour discuter et échanger de magnifiques moments avec l'équipe de Nicolas. Avec les filles, nous parlons beaucoup de psychologie, ce qui nous a menées sur de belles discussions de Vie. Toute la course a été visualisée, et re-visualisée, et re-re-visualisée à maintes reprises, afin de mettre les paramètres "internes" à la course à 100%. Les paramètres externes, nous ne pouvons pas les maîtriser (tels que le froid, la météo, une blessure ,etc...), mais nous sommes convaincues qu'avec une attitude un maximum positive, nous pouvons les atténuer :-)
Je garde d'excellents souvenirs de ces échanges humains, et nous avons pris ce "report" de course en positif. Nous avons beaucoup rigolé, et ces moments joyeux malgré la tension qui montait sont primordiales. Nicolas y veillait et y a mis beaucoup du sien afin que l'on soit dans les meilleures disposition pour "vivre pleinement l'aventure de la Patrouille des Glaciers".
De mon côté, j'ai appelé mon oncle Michel Pont, entraîneur adjoint de l'équipe suisse de foot, pour qu'il me donne quelques trucs et tuyaux d'un point de vue mental. Et ce fut très bénéfique ! Merci ;-)

On regarde l'émission sur la PDG du jeudi à Couleurs Locales, à l'église, préparation de la corde, Nico-Gg-Juan team au contrôle matériel


Dimanche 4 mai, 1h00 du matin

Le réveil sonne... nous n'avons pas beaucoup dormi... le coeur cognait fortement dans le thorax, l'excitation est à son comble. Déjà, des centaines de lumières doivent éclairer les glaciers. Etonnement, je me sens très bien, je ne ressens plus de pression du tout, tout est prêt, je suis prête, nous sommes prêtes.

Dimanche 4 mai, 3h00 du matin

Nous sommes au départ, émues. La nuit nous attire, la montagne nous attend. 3, 2, 1... go!!! La course est lancée, nous avec, et je passe la ligne de départ avec les larmes aux yeux. Je pense à mes filles qui m'attendent à Verbier. Véritable transhumance alpine qui va nous amener à Verbier à travers la montagne. Nous y serons presque plus vite que par la route :-)

C'est bon, la forme est au rendez-vous. Les jambes répondent bien, la tête est heureuse, je regarde cet univers et je le sens me porter.

Staffel déjà... puis Schönbiel... et là, on rentre dans l'univers glaciaire, les crevasses ne sont pas loin, le froid commence à mordre... au-travers de la cordée nous ne formons qu'un, la cordée est soudée.

Très tôt, l'aube se lève déjà, et commence à illuminer l'horizon. Staffel tout en bas, la Dent d'Hérens, le Cervin et la Dent Blanche nous guettent, découpées dans l'ombre. Les formes se dessinent, les cordées avancent progressivement... silence... splendeur...

Tête Blanche. Vite, on enlève les peaux, ne traînons pas ici, il fait froid, on est haut, Arolla n'est plus très loin. La descente sous la cabane Bertol est bosselée jusqu'à Plan Bertol. Nous restons concentrées, les cailloux ne sont pas très loin. Maude me lance : " Ca fait mal aux cannes, hein? "

6h37', nous passons le check-post à Arolla. Avec près de 20 minutes d'avance sur la deuxième équipe féminine. Nous sommes en forme, ensemble, et d'attaque pour le "mur glacé" qui nous attend, juste là devant.

Le rythme est bon, nous montons l'une à côté de l'autre, je me sens bien, Maude et Laeti aussi. Quand soudain, Laeti commence à sentir des douleurs lancinantes à la hanche... que faire pour l'aider? Nous restons soudées mentalement dans ce moment-clé, nous tentons de la soutenir du mieux possible. Elle va serrer les dents jusqu'à la fin, pour pouvoir offrir à l'équipe la récompense de tout ce travail!

Riedmatten, nous apprenons que l'équipe d'Emilie, Axelle et Jennifer a abandonné. Nous montons par le couloir de la voie rapide. Nous sommes désolée pour toutes ces patrouilles restées bloquées des heures durant "en attente" avant de pouvoir accéder au couloir! Une solution doit absolument être trouvée par respect pour toutes ces patrouilles entraînées restées bloquées des heures durant dans l'attente de pouvoir accéder au couloir!!!

La descente du couloir est toujours aussi épique, nous descendons bien bas cette année dans ces sillons de neige. Laeti se rend compte qu'une de ses chaussures à cassé... elle la répare avec une lanière, quant à moi, ma corde de serrage est sortie, j'enlève le bas de combinaison pour remettre le tout en place.

Attention, il faut rester concentrées, il y a du monde pour accéder à Pas-du-Chat, avant le Plat-des-Dix... où une jolie petite promenade en skating nous attend... ouïe, le changement de mouvement me procure des crampes, vite, une petite fiole de magnésium et c'est parti mon kiki! A la force des bras, à la force du mental, et finalement, il est pas si mal passé que ça ce fameux plat!

Et là, on repeaute, on voit Greg Gachet qui nous dit que le record peut vraiment être possible, on part motivées, soudées, dans cette longue ascension jusqu'au pied du couloir de la Rosablanche. Comme depuis le début de la course, je vois l'équipe de Nico qui n'est pas loin, mais on n'a pas encore été en contact.

De nombreux patrouilleurs connus nous encouragent à leurs côtés. Et je me souviens de l'ascension du couloir de la Rosablanche... nous sommes dans le couloir du milieu, rempli de monde. Et là, les couloirs de gauche et de droite se mobilisent pour demander aux personnes devant nous de nous laisser la trace. Quelle belle communion, quel beau partage. Un grand MERCI à tous ces patrouilleurs nous ayant encouragées!!!

Arrivées au sommet, on bascule, le soleil éclaire la poudre bosselée (!) de Rosablanche, on pousse à la force du mental pour rejoindre Momin... on repeaute, on voit l'équipe de Nico juste devant, on veut le record, Laeti nous encourage, Maude et moi on donne tout, on monte vite. 2 semaines avant, nous étions au même endroit avec Nico, Gg et Jean-Marc, en séance de "seuil"... c'était dur, comme aujourd'hui, mais j'avais tenu le rythme jusqu'en haut. L'entraînement a payé, tant dans les jambes que dans la tête.

Petit portage final, on dépasse Nico, Gg et Jean-Marc, on est boostées à fond, on bascule, on skie à donfe. Des pointes à 100km/h sur nos lattes étroites et sur une piste gelée (les parents ne lisez pas) J'ai les crampes en skating, mais on arrive, Laeti m'encourage, on déchausse... Verbier est là, avec sa foule en folie!

Medran, on court, portées par les applaudissements de la foule, Laeti boîte à cause de sa hanche. Nico, Gg et Jean-Marc nous on rejoint. Nous sommes presque au bout, nos familles et les gens qui nous soutiennent sont tout proche, juste au bout, après le virage. Et là, je crie à Laeti : "Y'a la banderole ARRIVEE"!

Lily me tend la main, mon Papa me donne Mila dans mes bras, et nous franchissons la ligne, heureuses, en se jetant dans les bras! Lily s'accroche aux jambes de Laeti (elle pense que ce sont les miennes hihi), nos proches sont émus aux larmes et nous aussi. Que d'émotions! Le record est battu de près de 15 minutes, le fruit d'un magnifique travail d'équipe!

Nico passe la ligne 2'' avant nous, ce qui est incroyable! Finir ensemble après une course si longue ? Déjà à Arolla il y a deux ans, nous avions franchi la ligne ensemble sans s'être côtoyés pendant la course :-) BRAVO à lui et son équipe!!!

J'adresse un MERCI particulier à mes co-équipières, Maude et Laetitie, avec qui j'ai échangé de si bons moments. Nous avons fait une course d'équipe, et c'est ce qui est le plus beau. J'ai côtoyé deux grandes championnes. En course comme dans la Vie, ce sont deux superbes personnes, avec lesquelles les échanges sont profonds.

MERCI à mon coach-mari-masseur-supporter-et-tout-et-tout Nicolas, qui croit toujours en moi, ainsi qu'en la Vie. Il est mon plus grand soutien moral. C'est un excellent entraîneur auxquel j'apporte toute ma confiance, ainsi q'une personne d'une grande humanité, toujours là dans les moments de doute ou de stress. J'apprends énormément de son lâcher-prise et de sa phrase : "Dans la Vie, tout est une question d'attitude" :-)

Merci à mes sponsors et partenaires qui me font confiance et sans lesquels une telle aventure ne serait plus possible. Et avec lesquels de vrais liens d'amitié se sont tissés au fil des saisons.

Merci à Grégoire, Jean-Marc (le mari de Maude), la Maman de Maude et Charlotte, Denis et Nathalie, Julien et Didier, Catherine, Thibaud et Claire, Nathalie, Chloé et Julien, qui était notre super staff de ravitailleurs! Vous avez été top !

Merci à mes filles qui m'ont .... poussée jusqu'à l'arrivée, mes parents, mes beaux-parents, à nos amis, ainsi qu'à toute l'équipe d'Aprotec, pour leur présence, leur soutien et leur enthousiasme!

Et un GRAND BRAVO à tous les patrouilleurs! Que la montagne est belle!

Vive la Montagne, Vive l'Amitié, Vive la Patrouille des Glaciers!!!

Séverine














mardi 6 mai 2014

PdG 2014 ... 7h27'31'' ! Record féminin et victoire avec Laeti et Maude

Verbier, 4 mai 2014, 10h27'31''... Laetitia Roux, Maude Mathys et moi-même, nous passons la ligne d'arrivée à Verbier, tant attendue, tout comme des miliers d'autres passionnés. Après une magnifique course d'équipe, nous franchissons l'arrivée en vainqueur, avec un nouveau record féminin à la clé : 7h27'31'' !!! Que d'émotions et de joie, nous sommes heureuses de pouvoir partager ce bonheur ensemble, avec nos familles et nos amis, et tout le publique venu encourager les patrouilles.
 
Deux jours après la course, je commence à réaliser, les photos et les films aidant. C'est vraiment extraordinaire, le soir même, j'en suis même venue à me pincer pour être sûre que je n'étais pas encore en train de dormir à Zermatt.
 
Nicolas termine à 2'' devant nous avec Gérard et Jean-Marc, ils effectuent une magnifique course. Nous n'avons pourtant pas fait la course ensemble, eux naviguant environ 2' devant à la lutte avec d'autres équipes hommes. Finalement, nous les avons juste rattrapés et dépassés au poste du Col de la Chaux. Ils reviennent sur nous dans la descente et nous arrivons à Verbier ensemble pour passer la ligne en 7h27'29'', 12e au scratch. Nous terminons donc 13e scratch, yes ;-) ! C'est quand-même fou ce scénario !  BRAVO les gars :-)
 
Je vous ferai part du récit de la course au plus vite, afin de vous donner un feed-back sur cette magnifique aventure qui nous a unies entre Zermatt et Verbier. En attendant, voici quelques photos.
 
BRAVO à vous tous qui avez participé, MERCI à tous nos supporters, ravitailleurs, amis et familles, sans qui cette belle aventure ne pourrait pas se dérouler aussi bien. MERCI à tous les spectacteurs sur le parcours, MERCI à mes coéquipières de choc et de charme, Laeti et Maude, avec lesquelles (ainsi que Nico's team) nous avons trip bien rigolé à Zermatt ;-) !), ainsi qu'à vous tous pour vos messages et votre soutien! Et... MERCI à la Montagne, pour nous avoir laissés passer.
 
Vive la PdG, vive le ski-alpinisme :-)
 
Séverine

Veille de la course, photos-shooting pour Le Matin avec la journaliste Gaelle Cajeux




L'arrivée à Verbier, tant d'émotions et de joie !
 


Mila passe la ligne dans mes bras, les larmes du bonheur et de la douleur pour la hanche de Laetitia


Lily très émue, à l'interview avec Silvano LE speaker du ski-alpinisme, avec Michel Blaesi, Pierre et sa fille Zoé (Aprotec)
 


Interview à la TSR avec Bastardo, M. Gallay d'Induni et sa femme, le t-shirt du team ;-)


Retour à mon rôle adoré de maman, Gg et Nico, la remise des médailles par le commandant de la PDG le colonel Max Comtesse


Le podium féminin avec Andréa Zimmerman, Sophie Dusautoir et Véronique Ancay à la 3e place