mardi 28 octobre 2014

Course à pied en nocturne et escaliers de Shanti stupa au Ladakh

Un jogging en nocturne dans les environs de Leh, une immersion sympathique dans ces décors et paysages uniques, avec le bouddhisme présent partout, une touche très spirituel et inspirants.

La vidéo.



dimanche 26 octobre 2014

..... les sourires du Ladakh !

Déjà trois journées passées ici, quel bonheur de revoir tous nos amis, les ladakhis sont un peuple tellement accueillant et souriant. Comme quoi, la richesse matériel n'a rien à voir avec la qualité humaine et que l'on peut être considéré selon les standards mondiaux comme pauvres, mais être heureux et souriants ;-) !

Question entraînement, Nico m'a conseillé d'utiliser ce voyage comme stage en altitude, avec un programme basé sur de l'endurance, le gainage et le renforcement musculaire. Mon corps s'est bien adapté et nous avons gravi un petit sommet à 4'700 m. aujourd'hui, sympa mais encore le souffle très, très court :-).

Un mot sur Fanny Zambaz qui m'accompagne sur ce trail. Fanny habite avec sa famille (deux enfants, Liam et Nomi et son mari Cédric) à Venthône, est photographe et accompagnatrice de montagne et ...... a fait la une du magazine "Coopération" dernièrement. L'article ici. Une amie pleine de vie, de joie et d'enthousiasme et c'est un plaisir immense de voyager avec elle. Merci Fanny !

Mais plus que des discours, des photos qui parlent d'elles-mêmes :

L'école Siddartha School, des paysages sublimes et un trek-trail à 4'700 m. d'altitude !


Des rencontres émouvantes, passionnantes et tellement de sourires. Merci peuple ladakhi.


La chaîne himalayenne vue depuis l'avion, la Silver Cloud Guesthouse et notre chambre, départ de l'aéroport de Zurich pour de nouvelles aventures.

jeudi 23 octobre 2014

Voyage au Ladakh pour notre association "Les Enfants du Sourire"

6 ans ! Cela faisait 6 ans que je n'étais plus repartie en voyage, que je n'avais plus repris l'avion. Depuis l'annonce de ma grossesse pour Lily, je n'avais plus eu l'occasion de repartir pour "de lointaines contrées".

Et pourtant, les voyages, autant pour moi que pour Nico, c'est une grande partie de nos vies. Un tour du monde d'une année en 2002, de nombreux voyages avec Nico (Bolivie, Ladakh, Nouvelle-Zélande, Australie, ....), bref, également une vraie passion. Mon mari a aussi beaucoup "bourlingué", dont 9 x en Nouvelle-Zélande, un tour à vélo des deux iles de 3 mois, 3 saisons de prof et entraîneur de ski alpin à Queenstown.

Le Ladakh ? C'est l'un des fil rouge de notre histoire : En 2002, Nico savait par une amie commune que j'avais été dans cette région lors de mon tour du monde. Il souhaitait s'y rendre et cherchait des infos. Comme je venais d'y rentrer, cette amie lui donne mes coordonnées et un soir il m'appelle. Je vivais dans un petit studio à Morges, lui à Bernex. On bavarde, et finalement on convient d'un rendez-vous dinatoire pour mieux en discuter. Je le rappelle juste après : "Tu aurais un aspirateur, car mon studio est si petit, que je n'ai pas la place pour en stocker un ?!" Il est arrivé le lendemain, dans la rue pavée et centrale de Morges, aspirateur à la main ..... Il l'a passé et on est allé diner ! Et ...... on ne s'est plus quitté !

En 2004, on s'y rend ensemble, on visite cette superbe et inspirante région .... et on tombe sous le charme d'un moine bouddhiste, Tsetan Khen Rinpoche, qui venait d'ouvrir une école pour les enfants de son école. Coup de coeur, on promet d'essayer de l'aider. De retour au pays, nous fondons l'association "Les Enfants du Sourire" et avons versé à ce jour plus de CHF 350'000.00, sous forme de dons de projets, de parrainages d'enfants, d'aides diverses. Un joli succès.

Me voilà repartie, pour revoir les enfants, l'école "Siddartha school" à Stok, à plus de 4'000 m. d'altitude. Je pars avec une amie, Fanny Zambaz, photographe et accompagnatrice de moyenne montagne, une vraie passionnée par la vie. Vivement la suite ...............

Fanny et moi à l'aéroport de Zurich, destination Dehli, puis Leh



mercredi 15 octobre 2014

L'automne, ses couleurs, ses senteurs .....

Voilà, j'ai mis fin à ma saison estivale de course à pied, qui fut "spéciale" à cause de ma tendinite au genou, qui m'a obligé à passé un été "au frein à main enclenché" ! Mais le positif, c'est que je ne me suis pas "grillée" en courses et que j'ai tout de même pu pleinement profiter de la montagne et de ses splendeurs.

Et quoi de mieux pour se ressourcer, avec une semaine de pause complète, plus une semaine légère, que d'aller pique-niquer en famille à la Tièche, un coin de paradis, au-dessus d'Aminona dans ce lieu  sauvage de la station de Crans-Montana. Et grâce aux conditions ensoleillées, toute la famille en a profité pour se "tremper" les orteils, que du bonheur ! Vive la montagne ;-)

lundi 6 octobre 2014

Double KM de Chandolin

Une magnifique compétition, le Double KM Vertical de Chandolin (2'000 m. de D+ pour 7.7 km), pleine d'émotion puisqu'elle a été initiée par David Salamin, tragiquement décédé il y a un peu plus d'une année. Il me tenait à coeur d'aller sur ce parcours, pour rendre hommage à David et Ludovic Rey, parti ensemble sur les hauts du Weisshorn. Et aussi par compassion envers sa famille, ses proches et ses amis.

Et la course fut de toute beauté, bien que ma forme était loin d'être parfaite. Victoria et Emilie Forsberg ont pris un départ rapide et j'ai tout de suite senti les jambes lourdes. Ce fut une galère, et j'ai pensé plusieurs fois à arrêter. Alors que j'étais au bout, en 5e position, au deux tiers de la course, vers la cabane de l'Illhorn, j'ai pensé fortement à David et ....... les forces sont revenues comme par magie !! J'ai ainsi remonté jusqu'au podium, terminant 3e, heureuse et totalement retrouvée à l'arrivée ! Nicolas était monté au sommet avec les filles, en télésiège puis à pied.

Quels paysages au sommet, à l'arrivée, à 2'717 m. à l'Illhorn. On surplombe la vallée du Rhône et on voit toute la chaîne des Alpes, avec de jolis petits lacs alpins juste en-dessous. C'était magique, avec des températures ... d'été, bref, le ... Paradis. Super ambiance. Victoria gagne devant Emilie, l'une des meilleure traileuse mondiale, avec un temps canon. Un grand merci aux organisateurs de nous avoir offert une si belle édition, remplie d'émotion et de joie.


L'arrivée au sommet, sur le podium avec Victoria et Emilie, Lily en "traileuse",
et descente en télésiège

jeudi 25 septembre 2014

21 septembre 2014 Fully-Sorniot

Le mercredi, j'ai eu un virus gastrique qui m'a complètement affaiblie. J'ai hésité jusqu'au dernier moment à courir à Fully-Sorniot. J'ai bien fait d'y aller, mais en effet, je n'avais aucun Pep, je n'avais pas non plus assez mangé les jours d'avant.

Je me faisais dépasser, mais je ne voulais pas arrêter, par respect pour les organisateurs, ravitailleurs et les personnes sur le parcours. Et si tout le monde arrêtait par manque de jus...

J'ai vu Isabelle Brämi ma sage-femme à Planuit, et là j'ai bu et bu, et j'ai attendu Véronique Ançay, avec qui j'ai continué la course en l'encourageant, elle n'était pas non plus dans un grand jour. On a passé un beau moment ensemble, et en plus ça m'a fait un bon entraînement, 1600m dén en semi-seuil, pour le double-vertical à Chandolin samedi prochain.

Bravo à Laura Hrebec qui gagne et à Victoria Kreuzer qui finit 2ème, et Maya Chollet qui complète le podium! (pour ma part, 6ème)

Ensuite, tête à tête dans un bon resto, le Corner, à Fully, avec Véronique avec qui on a refait le monde, puis avec Sylvie. Quels bon rires.

C'est vrai qu'entre le genou qui n'est pas encore top, le virus gastrique, c'est pas le top dans cette préparation, mais je passe malgré tout de bons moments, et le genou ca va de mieux en mieux :-) Je me réjouis de pouvoir titiller à nouveau les grands espaces sauvages.

Chamois au col du pochet, Crans-Montana

vendredi 19 septembre 2014

Rencontre avec Laurent et Berney associés

Lors de l'open de golf, j'ai eu le plaisir de manger avec Laurent, qui me soutient avec son entreprise Berney Associés.

Moment très sympa, dans un cadre golfeur, un sport que je ne connais pas bien, ne l'ayant jamais pratiqué ;-)

Ce week-end, j'espère prendre le départ de Fully-Sorniot, malgré une gastro qui m'a attaquée avant-hier soir. Il faut que j'aie vraiment bien récupéré pour attaquer les 1600m de dénivelés pour quelques 7km 850.

Bien à vous,

Séverine

Avec Philippe Lathion (qui est au Mont-Blanc avec mon oncle Michel Pont en ce moment),  et les frères Laurent et Frédéric Berney
Une photo que je viens de retrouver dans mon répertoire, pleine d'émotions, Corse 2014, que j'avais envie de partager :-)

jeudi 11 septembre 2014

Victoire à Ovronnaz-Rambert

La 39e édition de cette superbe compétition, une course de montagne mythique qui se termine à la cabane de montagne de Rambert, 1'350 m. de dénivelé pour 8.4 km Un superbe sentier de montagne, des paysages sublimes. Je démarre prudemment, environ 40e, au départ d'Ovronnaz sur une portion de route. Mélanie Gobiet me précède dans cette partie "plus roulante". J'attends impatiemment les portions raides, car à cause de ma tendinite au genou contractée au trail du Vélan, cela fait 6 semaines que je ne m'entraîne qu'en montée (et je redescend en funiculaire, téléphérique, télécabine ou .... voiture !). Puis le chemin devient plus raide, et je dépasse alors des concurrents, dont Mélanie. Les conditions sont idéales, le soleil est au beau fixe (enfin ;-) !) et j'ai de supers sensations. Nicolas est quelques lacets devant et je franchis la ligne en vainqueur, heureuse, battant mon record, en 1h12'.
Les résultats.

Le podium dame scratch avec Mélanie Gobiet et Véronique Ancay


samedi 30 août 2014

"Etre une maman"

"To be or not to be" ? "Être ou ne pas être ?". la Vie, imprégnée par le concept de l'impermanence, est en mouvement perpétuel. Et depuis quelques années, nous ressentons bien ce concept bouddhiste, avec les deux petites puces. Notre programme est en constante évolution : Lily vient de débuter l'école, Mila marche depuis 2 mois, et .... le programme subit des changements avec son lot de questionnements et de décisons à prendre.

Dans ces moments, comme dans tous les moments importants de la vie, la place des valeurs et l'importance que nous leur accordons prend une dimension particulière. Ma vie actuelle balance entre mes rôles de maman, de sportive, d'enseignante de sport et aussi celui de femme. C'est un savant mélange pour trouver un bon équilibre. La place n°1 est accordée à la famille, un choix que partage pleinement Nicolas. Et je suis fière de pouvoir accorder beaucoup de temps et d'énergie à ce "rôle" si beau, si puissant, si émouvant, si ..... vivant ! Travailler, avoir des loisirs, est certes important et intéressant dans une vie, mais que serions-nous sans l'amour, l'amitié, la famille ? Il suffit d'observer la nature pour comprendre que tout s'organise autour de la Vie.

Ce n'est pas tous les jours faciles, c'est un travail de chaque instant, mais que c'est émouvant de recevoir les sourires de mes filles le matin au réveil ;-)

Côté genou, cela va mieux. J'enchaîne les séances de physio et d'entraînements, avec une belle séance VMA (vitesse maximum aérobie) aujourd'hui de 7 + 5 x (45''/45'') d'1h20', montée sur Cry d'Err et descente en télécabine.

Mon rôle actuel favori, être une maman ;-)


Randonnée sur le hauts de Montana dimanche dernier, entre les Violettes et Cry d'Err : Lily se lance dans le trail et l’escalade, Papa comme sherpa, Maman comme prof d’escalade et Lily …. relax !