mardi 26 avril 2016

JJ+3 L'après non-PdG

Et voilà, me revoici sur les ondes après un week-end très spécial. J'avais demandé à Katia de me pincer, mais ce n'était pas un rêve ;-)
Nous avons passé 3 jours super avec les filles à Zermatt, peaufinant les derniers préparatifs, scrutant la météo, nous doutant bien que ce n'était pas en notre faveur.
Nous sommes allées courir ensemble et j'ai eu un tel plaisir avec cette équipe, deux filles vraiment super, où la communication était facile, où tout coulait de source.

Lors du report de vendredi soir, pour moi c'était fini, me doutant bien que le départ n'aurait pas lieu. Malgré cela, une once d'espoir m'a traversé l'esprit samedi matin, lorsque nous avons consulté la météo. Mais très vite la décision est tombée, la course est annulée.
Malgré la déception bien entendu, nous avons réagit sereinement comme la quasi totalité des patrouilleurs. La montagne ne nous a pas ouvert ses portes cette fois-ci, petite leçon qui nous rappelle que tout ne se déroule pas toujours comme on le souhaite. Nous avons décidé de faire un sport de plein air, nous savons bien que cela pouvait nous arriver; d'où l'importance de ne pas se viser uniquement cet objectif, et de profiter du chemin qui y mène. C'est grâce à cet objectif que nous vivons tous ces moments en équipe et entre amis, dans la montagne que j'aime tant et qui se doit d'être respectée.

Le retour en train était très spécial, l'arrivée à Sierre étrange. A la maison, Lily, Mila, cousins, cousines, grands-parents, beau-frère et famille nous attendaient pour un bon goûter. Nos sacs, skis, casques et peaux, quant à eux, nous lorgnaient dans le couloir, prêts pour la saison prochaine.
Le soir, je suis invitée sur le plateau de Canal 9 pour discuter de cette annulation (à visionner l'émission du 24 avril, dès 45').

Si je continue à dire que c'est la montagne et que c'est ainsi, la frustration s'est invitée dimanche et lundi, accompagnée de son amie la fatigue. Comme Nicolas, Victoria et d'autres amis, nous étions fatiguée comme si nous avions couru, mais les émotions de la course en moins. C'était très étrange. Le corps était tellement prêt mentalement et physiquement, qu'il en est resté sur sa faim. Notre tapis rouge de mini-détails préparé depuis des semaines pour la patrouille est resté entortillé sur lui-même, il ne s'est pas déroulé. Je m'imagine la montée sur Tête Blanche sous la pleine lune illuminant le Cervin, unie avec Victoria et Katia. Ou la montée sur Rosablanche, avec la foule au sommet.

Je remercie mes coéquipières pour ces beaux moments, j'aurais tellement voulu partager avec elles cette aventure, Katia d'Italie, qui découvrait pour la première fois à Zermatt, qui s'émerveille devant les écureuils, et Victoria, qui habite à Zermatt avec son ami Martin Anthamatten, qui nous photographie en courant ou en peau, et qui n'a encore jamais franchi la ligne à Verbier. Je me réjouis d'ores et déjà de les côtoyer à nouveau.

La Patrouille des Glaciers, ce n'est pas un zoo entre Zermatt et Verbier (comme j'ai pu l'entendre), mais c'est une une histoire de Partage et d'Amitié. Où l'on rentre en contact avec son prochain, où le relationnel humain prend tout son sens. Elle a une histoire, elle unit les gens, dans un univers qui nous demande de rester humble.

Tant de personnes qui nous soutiennent, de ravitailleurs qui se lèvent au milieu de la nuit (ou qui ne dorment pas), d'amis et de famille qui nous attendent avec émotions sur le parcours ou à Verbier. Un grand MERCI à tous ceux qui nous suivaient, aux 1200 followers dans l'application PDG (c'était très motivant d'ailleurs), à APROTEC qui nous a toujours soutenues et qui avait prévu une belle fête à Verbier, et à toutes les personnes passionnées que j'ai pu côtoyer. A TAG HEUER pour son soutien et sa confiance, merci pour la belle montre PDG 2016 :-)
Merci à INDUNI pour nous avoir soutenues toutes les trois dans notre préparation, et à MONTURA pour les belles combinaisons (qui attendront la saison prochaine pour être portées).
Merci pour vos messages, pour votre soutien et pour votre confiance. Cela me donne une grande énergie positive et je me réjouis d'ores et déjà de vous relater la suite des aventures.

Vive la Patrouille des Glaciers, Vive la Montagne,

Séverine

Petite course avec Victoria et Katia le jeudi et le vendredi


 Avec Katia dans le train pour revenir sur Sierre...


Lily et Mila sur le plateau de Canal 9 :-)


  Contrôle du matériel le vendredi 22 avril, avec Victoria et Katia


 Interview pour différents journaux de luxe et de montres, pour Tag Heuer


L'équipe d'Aprotec qui nous attendait à Verbier. Un grand MERCI pour leur éternel soutien :-)




 Rendez-vous en 2018, la gourde est prête :-)



Aucun commentaire:

Publier un commentaire